John Carmack quitte Meta

Au beau milieu de la GDC de San Francisco, le come-back de la réalité virtuelle était inespéré en 2013. Le prototype du Rift d’Oculus y alignait d’interminables files de visiteurs fébriles. Mais l’avènement de cette nouvelle ère, maintes fois annoncée depuis lors, tarde. D’autant que les visiocasques n’ont guère convaincu leur cible principale : les gamers.

36 modèles, sept ans de sorties continues pour à peine onze millions de casques vendus dans le monde, l’an dernier. HTC et Sony ne sont la fête. Aujourd’hui, Meta (Oculus) voit John Carmack, un de ses piliers, démissionner. Le cocréateur de Doom avait rejoint Oculus VR en tant que Chief Technology Officer en 2013, soit un an avant qu’il ne soit racheté par Facebook pour 2 milliards de dollars. Aujourd’hui, dans un assez long post sur sa page Facebook, il détaille que « C’est la fin de ma décennie dans la VR » (…) « J’ai des sentiments partagés ». Une désaffection qui intervient deux mois après une enquête anonyme montrant que la moitié des salariés de Meta ne comprend pas ce qu’est un Metaverse.

Carmack précise que le Meta Quest 2 se profile comme l’aboutissement de qu’il a toujours envisagé techniquement. Mais que malgré de plantureuses ressources humaines, Facebook s’auto-saborde et gaspille ses efforts. « Il n’y a aucun moyen d’embellir cela, je pense que notre organisation fonctionne à la moitié de l’efficacité qui me rendrait heureux. ». Soulignant également que son opinion n’était pas assez prise en compte et qu’il est lassé de ce combat, John Carmack se concentrera désormais sur Keen Technologies sa start-up spécialisée en Artificial General Intelligence (AGI).  


Rédaction : Michi-Hiro Tamaï
Image © Upload VR – Youtube
Date de publication : 20.12.2022