Craft moi un ressenti : l’haptophobie

Transformer une pathologie psychiatrique, une vague à l’âme ou un sentiment en gameplay pour le faire vivre à autrui n’est pas toujours simple. Comme un exemple vaut mieux que dix explications théoriques, « Craft moi un ressenti » tentera chaque semaine de mettre en avant des jeux (de toute nature) transfigurant notre psyché en ressort ludique.

L’haptophobie inaugure ce cycle avec la sortie récente de Personnal Space. Pour illustrer cette peur panique du contact physique de cette hantise, ce roguelike court ainsi dans tous les sens en évitant les hugs, les baisers et autres touchés d’une foule de créatures extraverties. Le jeu indé gratuit qui met en avant l’esquive physique en s’inspirant des bullet hell ne développe pas in fine un propos pédagogique sur son sujet. Mais sa centaine de niveaux matinée d’upgrades de son personnage pourra servir de base de départ à un débat sur le toucher physique.

Notons qu’à l’exact opposé, une frange du jeu vidéo pousse les gamers à se toucher physiquement entre eux, notamment Bot Party de Phoenix Perry, dont on vous parlait ici, sur notre sélection du prochain KIKK Festival.

Infos : Personnal Space – Action RPG – Edité et développé par Friendly Fire Studios, disponible gratuitement sur PC via le store du site STEAM.


Rédaction : Michi-Hiro Tamaï
Image © Michi-Hiro Tamaï
Date de publication : 21.10.2022